Comme Mageco, vous aussi avez opté pour l’embauche d’un collaborateur en contrat d’apprentissage à la rentrée ? Alors bien sûr, ce qui va être important c’est que le collaborateur soit efficace le plus rapidement possible et puisse ainsi être performant et « rentable » pour l’entreprise.
Vous pensez que c’est mission impossible ? Et bien pas du tout !
En effet, un collaborateur en alternance bien accompagné peut rapidement devenir un levier de performance pour votre entreprise, bien s’intégrer et ainsi devenir une vraie plus-value pour l’entreprise.

Voici quelques conseils pour vous guider dans cette quête.

1) Réussir son accueil

On dit souvent que dans la vie on a une seule chance de faire une bonne première impression. C’est aussi vrai en entreprise. Lorsque votre alternant arrive pour son premier jour, il faut qu’il se sente attendu. Pour cela, envoyez un mail à ses futurs collègues pour les prévenir de son arrivée, préparez son matériel, sa boîte mail, ses codes d’accès.

Pour son premier jour, ne le laissez pas seul et livré à lui-même. Ce sera peut-être son premier jour au sein d’une entreprise, expliquez-lui les codes, la machine à café, les horaires… Faites-lui une superbe présentation de l’entreprise, donnez-lui un livret d’accueil qu’il pourra consulter les premières semaines pour se souvenir de qui fait quoi par exemple. Passez du temps avec lui pour lui expliquer ses missions et discuter avec lui de sa fiche de poste. Le tuteur de votre alternant doit prévoir de consacrer une demi-journée voire une journée complète pour réussir l’accueil de son alternant.

Le tips de Mageco : Accueillez votre alternant avec un petit-déjeuner et créez une affiche dans les locaux communs pour lui souhaiter la bienvenue.

2) Préparer son intégration

Préparer son intégration va être indispensable afin que votre tutoré se sente bien dans l’entreprise et ainsi qu’il soit rapidement efficace. Une intégration réussie, c’est une intégration préparée. Elle doit être accompagnée par un tuteur hiérarchique ou un collègue. Il serait contre-productif et voué à l’échec de lâcher votre alternant dans la nature et attendre de lui qu’il devienne autonome tout seul. Votre alternant aura nécessairement besoin d’un accompagnement à son arrivée dans l’entreprise. Il aura besoin d’un pilier, d’une personne qui physiquement va l’accompagner et il aura besoin d’être intégré dans l’entreprise le jour de son arrivée et les semaines suivantes.

Le tips de Mageco : Même si votre collaborateur sera amené à travailler en distanciel, il est mieux que son intégration se fasse en présentiel.

3) Continuer l’accompagnement tout au long du contrat

Ce n’est pas parce que votre collaborateur est bien intégré que maintenant c’est bon, c’est acquis, on n’a plus besoin de le voir. Comme il fait son boulot et que ça se passe bien, on le laisse travailler et on se dit ça va rouler tout seul. Et non, votre collaborateur en alternance aura besoin d’un accompagnement tout au long de son parcours.

Pour se faire, il est recommandé de mettre en place un point hebdomadaire sur les missions qu’il a accompli la semaine échue et les priorités parmi les missions de la semaine suivante. En fonction de vos disponibilités, les points hebdomadaires pourraient se transformer en point bi-hebdomadaires. Le choix des échéances de ces points de contrôle se fera en fonction des disponibilités du tuteur, en fonction de la motivation de l’alternant et en fonction de sa maturité et de son degré d’autonomie qui est fortement lié à son niveau de compétences sur les missions confiées.

Le tips de Mageco : Il sera également indispensable de faire un entretien individuel formalisé tous les trimestres pour faire le point sur l’avancée et la montée en compétences de votre alternant, et ce pour toute la durée du contrat.

Vous l’aurez compris, il est nécessaire de bien accompagner ses collaborateurs lorsqu’on recrute en apprentissage. Même si ces conseils peuvent aussi être appliqués lors du recrutement d’un collaborateur en contrat classique, ils sont d’autant plus importants à mettre en pratique lorsqu’il s’agit d’un apprenti. Surtout, gardez à l’esprit qu’il est en formation et qu’il est donc là pour apprendre.

Si vous souhaitez avoir plus de tips pour devenir un meilleur tuteur, découvrez notre formation dédiée à ce sujet. Et bientôt vous pourrez la retrouver en format e-learning pour devenir le meilleur des tuteurs, où vous voulez, quand vous voulez.

Et si vous hésitez à embaucher un apprenti, découvrez notre article « Entreprises, faites le choix d’embaucher un apprenti »